Ceci est le titre d'un flash info

L’Adan se rend en Lituanie pour rencontrer l’écosystème crypto local

Invitée par l’Ambassade de France de Lituanie, l’Adan s’est rendue à Vilnius pour prendre attache avec ses homologues locaux, dans le cadre du Forum Economique organisé à l’occasion de la visite officielle du Président Macron.

Dans ce cadre, nous avons pu échanger avec :

  • L’association crypto lituanienne, avec laquelle nous avons pu  coordonner nos actions au niveau européen, et notamment relativement au projet de règlementation européenne portée par la Commission ;
  • Un représentant de la Banque centrale de Lituanie ; qui a pu présenter l’environnement favorable aux acteurs innovants que le pays met en place, notamment par l’ouverture de comptes directement auprès de la Banque Centrale, ou une assistance à la mise en oeuvre de procédures KYC-AML adaptées. Il a également présenté l’initiative expérimentale de « LBCOIN » émis sur une blockchain publique.
  • De nombreux partenaires potentiels pour les membres de l’Adan : prestataires en infrastructure financière, outils d’analyse KYC-AML, cabinets de conseil, etc.

La Lituanie et les autres pays baltiques (Estonie et Lettonie) offrent un environnement particulièrement favorable à l’innovation, et sont de longue date sensibilités à la blockchain et aux actifs numériques. Comparé à la France, les acteurs privés et la Banque Centrale semblent avoir mieux intégré les enjeux long terme de ces actifs. A contrario, ces pays ne disposent pas encore d’une règlementation adaptée à ces actifs, et une certaine méfiance des acteurs privés est à déplorer. Une collaboration entre acteurs français et lituaniens semble donc potentiellement fructueuse. La proposition de la Commission va ouvrir la porte à un marché commun – l’industrie européenne des actifs numérique doit donc se structurer.