État des relations entre le secteur bancaire et financier et l’industrie des actifs numériques

22
10
2020
État des relations entre le secteur bancaire et financier et l’industrie des actifs numériques
État des relations entre le secteur bancaire et financier et l’industrie des actifs numériques

Depuis la création du Bitcoin et les premiers projets entrepreneuriaux autour des technologies blockchain en France, l’industrie « crypto » et plus largement des technologies blockchain éprouvent de grandes difficultés à nouer des relations de confiance avec le secteur bancaire et financier. Cet état de fait n’était cependant que peu documenté. C’est pourquoi l’Adan a souhaité réaliser une évaluation qualitative et quantitative des problèmes rencontrés par les acteurs en leur donnant la parole au moyen d’une enquête ouverte à tous entre les mois de juillet et de septembre 2020.

L'Adan publie aujourd'hui un rapport qui présente ainsi les résultats obtenus à l’issue de l’enquête. Ce document dresse un état des lieux des relations entre les établissements bancaires, les établissements de paiement et les entreprises de monnaie électronique et les acteurs crypto-blockchain.

Ce rapport est basé sur l’examen des 28 réponses non-anonymes apportées au questionnaire dans la période de 2 mois (mi-juillet à mi-septembre) durant laquelle le questionnaire a été mis en ligne. Sur les 28 entreprises, 26 (soit 93 %), possèdent, achètent, vendent des actifs numériques ou s’interposent dans ces opérations. Pour près de 64 % d’entre elles, ces transactions représentent au moins la moitié de leur volume annuel d’activité.