Ceci est le titre d'un flash info

Un an après sa création, l’Association pour le développement des actifs numériques publie son tout premier rapport annuel d’activité

L’Association pour le développement des actifs numériques (Adan) publie son tout premier rapport annuel. Ce rapport reprend l’ensemble de l’activité de l’association lors de l’année 2020. 

2020 a d’abord été synonyme de croissance pour toute l’industrie des actifs numériques. L’institutionnalisation croissante des crypto-actifs, les efforts de régulation par les Etats pour garantir la protection des investisseurs et l’éclosion exponentielle de nouveaux projets innovants ont confirmé la révolution que constituent les actifs numériques et les technologies blockchain. 

Dans ce contexte, l’Adan s’est progressivement imposée comme l’acteur de référence pour représenter l’ensemble des professionnels du secteur en France en fédérant plus de 50 professionnels du secteur.

Créée elle-même en 2020 grâce à l’appui de ses onze membres fondateurs, les travaux engagés par l’association ont concerné une diversité de sujets tels que : 

  • La réglementation française et européenne des actifs numériques ; 
  • La compréhension des actifs numériques par les acteurs traditionnels ; 
  • Le financement des entreprises crypto en France ; 
  • Le soutien des acteurs lors de la crise COVID-19.

Organisés en 2 Comités et 7 groupes de travail, les travaux de l’Adan ont permis de porter la voix de l’industrie sur tous ces sujets auprès des autorités, des politiques et des acteurs traditionnels tels que les banques. 

In fine, 2020 a été une année particulièrement intense pour l’Adan mais surtout particulièrement prometteuse. Cette année illustre l’immense potentiel de l’industrie des actifs numériques et élargie les perspectives et les prochaines actions à mener pour l’association. Depuis 2020, l’équipe s’est agrandie et l’Adan continue de se développer pour porter l’industrie française des crypto-actifs en leader européen.

2021-07-19-rapport-annuel-adan-2020